Dans la vallée...

 

 

Lire le texte Précédent

 

Le foulard ?

Non, le cache-nez !

 

C’était dans la vallée

c’est une belle vallée

c’était une belle époque

presque

l’écologie régnait en maître

en tout cas dans les familles

pour l’industrie

plaidons coupable

nous éteignions les lampes

lorsque nous quittions une pièce

nous recyclions le verre

puisqu’il était consigné

nous n’abandonnions pas

les bouteilles en plastique

les canettes ou boîtes métalliques

dans la nature

elles n’existaient pas

les emballages étaient en papier

carton ou bois

pas en matière plastique

on mettait des langes aux bébés

pas pour faire plaisir

à quelques ayatollahs tout verts

plus que ridicules

mais

parce qu’on ignorait les couches

qu’elles aient été simples

ou –culottes

pourtant maman

qui savait respecter la nature

aurait certainement

embrassé

sur les deux joues

l’ingénieur qui les a inventées

s’il l’avait fait plus tôt

ça lui aurait évité

à maman

pas à l’ngénieur

bien des courbatures

et des gerçures aux mains

en hiver

lorsqu’elle faisait les lessives

au savon de marseille

et à l’eau de javel

c’était une belle époque

presque

c’était dans la vallée

c’est une belle vallée

mais où nous emmène-t-il

crient des voix

du sud de l’alsace

jusqu’au cœur de la lorraine

et certainement plus loin encore

en tout cas

je vous le promets

dans aucune diatribe

sur l’écologie

mais puisque la température

s’est brusquement élevée

depuis quelques jours

je fais ce que nous faisions

pour nous protéger de la chaleur

lorsque les étés brûlaient

dès potron-minet

je ferme tout

portes fenêtres volets

interdisant les visites au soleil

pour tout rouvrir

à la tombée de la nuit

ça s’appelle la climatisation

au naturel

et ça consomme très peu d’électricité

c’était une belle époque

presque

c’était dans la vallée

c’est une belle vallée

 

       SUITE

Retour HAUT de page

Retour page ACCUEIL