plutôt... extrêmement grave

 

C‘est

extrêmement grave !

 

 

 

 

 

Non ! Pas pour le parti de Sarko !

Pour le lecteur !

Il y a tromperie sur la marchandise !

Lisez la suite !

 

Coups de feu sur un bâtiment près de Seignosse, où siège l'UMP

 

Avez-vous vu le  mot « près » ?

 

Un bâtiment de chantier d'Angresse, une commune voisine de Seignosse (Landes) où s'est ouverte vendredi l'université d'été de l'UMP, a été la cible de deux coups de feu dans la nuit de vendredi à samedi, mais aucune victime n'est à déplorer, a-t-on appris samedi auprès d'un élu.

 

Ce n’est plus du tout à Seignosse !

C’est à 5km de là !

 

Les tirs, qui ont visé un bâtiment provisoire servant à la construction d'une résidence, ont été revendiqués auprès de l'hôtel du Palais à Biarritz et du village de vacances françaises (VVF) de Seignosse, où sont logés de nombreux participants de l'université, a indiqué le maire SE de Seignosse, Ladislas de Hoyos.

 

Ils ont été revendiqués par l'organisation indépendantiste clandestine du Pays basque français Irrintzi, qui conteste notamment la hausse des prix de l'immobilier dans la région.

 

Cette même organisation avait revendiqué mardi être à l'origine de coups de feu tirés sur les vitrines de deux agences immobilières de Seignosse (Landes), où de nombreux membres du gouvernement sont attendus samedi et dimanche dans le cadre de l'université d'été.

 

La résidence en construction, deux bâtiments d'un étage, est située dans un endroit calme, au bord d'une route de la commune d'Angresse, à environ cinq km au sud de Seignosse, a constaté un correspondant de l'AFP.

 

 

Finalement l’UMP n’a rien à voir dans cette histoire !

 

Alors ?

 

Si c’est fait exprès,

c’est extrêmement grave !

 

Si ce n’est pas fait exprès,

c’est encore plus grave !

 

 

 

 

Lire le texte SUIVANT

Lire le texte PRECEDENT

Retour HAUT de page

Retour page ACCUEIL