plutôt... craques

 

 

Sauf le respect...

vous racontez pas mal de...

craques !

monsieur le président !

quand vous dites

aux journalistes

qu’en vous rasant le matin

vous ne pensez pas à 2012

parce que vous avez

beaucoup trop d’occupations

vous qui avez préparé

si soigneusement

depuis des années

votre élection de 2007

avouez-le

vous leur racontez des...

craques !

quand vous dites

que votre plan de relance

a été classé

parmi les meilleurs du monde

avouez-le

vous nous racontez des...

craques !

et quand vous dites

que vous avez atteint un âge

où on ne se laisse plus…

influencer

même par son épouse

au risque de faire éclater

de rire

devant tant de vanité

toutes les femmes de France

y compris la vôtre 

qui ont ou ont eu

un mari

un concubin

ou rien qu’un copain

allez ! là !

avouez-le

vous vous racontez des...

craques !

mais

quand vous dites

que deux juges indépendants

ont estimé que les « coupables »

devaient être traduits

devant un tribunal correctionnel

alors là !

je vous l’avoue

et ce ne sont pas des...

craques !

j’ai vu le fond

de votre pensée !

sauf le respect...

@+++

 

 

Lire le texte SUIVANT

Lire le texte PRECEDENT

Retour HAUT de page

Retour page ACCUEIL