c'est qui qui pleure...

c'est qui qui rit...

 

Il est des jours

où on se console

comme on peut...

 

les bleus au tapis

et nicolas pleure

la deutsche Nationalmannschaft

est en demi-finale

et angela rit

et pendant que nicolas

reçoit titi henry

angela applaudit

et pendant que nicolas

se penche sur les footballeurs

angela savoure son bonheur

pendant que nicolas

défend son ministre éric

angela admire son équipe

pendant que nicolas

parle de remanier son gouvernement

angela se lève pour des buts

pendant que nicolas

regarde sa roselyne

s’occuper de la canicule

angela regarde son löw

s’occuper de ses footballeurs

angela jubile

nicolas trépigne

angela exulte

nicolas pleure

tout comme le nain argentin

qui malgré son pied en or

et sa divine main

se retrouve aussi dehors

parfois être allemand...

@+++

 

Lire le texte SUIVANT

Lire le texte PRECEDENT

Retour HAUT de page

Retour page ACCUEIL