tout seul... comme un grand

 

 

Bien évidemment

tout ça n’est…

que pure invention !

Ce dialogue

n’a jamais eu lieu !

 

- comment tu m’as trouvé ?

bon hein !

tu as vu

tout le monde

m’a trouvé bon

moi je pense

que j’ai même été très bon

- si tu donnes les réponses

inutile de me poser des questions

- mais admets que j’ai été bon

- oui mais sans plus

- comment sans plus ?

mais carlita les journalistes

ils n’ont pas bronché

chaque fois qu’ils posaient

une question gênante

je les ai mouchés

- moi ce que j’ai vu

c’est que laurence

elle te caressait des yeux

mon doudou

- mais chérie tu veux rire

- arrête !

tu ne sais pas mentir

je te l’ai déjà dit

mon petit président

- ne m’appelle pas comme ça

ca m’énerve ma belle italienne

- justement

c’est pour me venger mon doudou

parce que ferrari

c’est aussi italien ça

- mais tu sais bien

qu’entre elle et moi...

- chut ! ne dis rien !

tu vas encore mentir !

- en tout cas

j’ai été bon

tout le monde l’a dit

- tous tes amis surtout

et les ministres

mais ils te flattent mon chéri

n’oublie pas

que c’est toi qui les nourris

- ça c’est vrai !

- et je trouve que tu mens mal

- toi peut-être

mais les français

ne s’en rendent pas compte

plus je mens

plus je monte dans les sondages

t’as vu

quand je leur ai dit

qu’en me rasant le matin

je ne pensais pas à 2012

les journalistes m’ont cru

puisqu’ils n’ont rien ajouté

- mais laurence avait...

un drôle de sourire

- tu as vu ça toi ?

- oui !

celui de quelqu’un

qui t’a déjà vu...

te raser le matin

- alors là carlita

tu me fais de la peine

- mais toi aussi

tu m’as fait de la peine

- mais quand ça ?

- quand tu as affirmé

que je n’avais pas d’influence

sur toi

- ah oui !

là j’ai été bon !

très bon même !

- je ne crois pas

laurence elle

elle se marrait intérieurement

ça devait lui rappeler...

des choses

et pujadas avait envie

de te traiter de vantard

- mais c’est vrai ça

je prends mes décisions

tout seul

- oui comme un grand !

mon petit président

- tu vas vraiment me mettre en colère

carlita

- mais non mon doudou

et tu vas même décider

tout seul

comme un grand

de m’offrir

le collier que j’ai vu l’autre jour

- encore un collier !

- oui mon doudou

et jusqu’à ce que je l’ai

tu dors...

dans la chambre à côté

que fais-tu mon petit président ?

à qui téléphones-tu ?

- j’ai décidé

tout seul

d’appeler la bijouterie

c’est un copain à moi

il va l’apporter tout de suite

ce collier

il ne peut rien me refuser

celui-là aussi je le nourris !

(mais pourquoi elles veulent toutes

des colliers ?)

tu vois bien que je décide tout seul

ce n’est pas toi

qui as dit que je devais téléphoner

- mon doudou

j’adore

quand tu ne te laisses pas…

influencer !

@+++

 

Lire le texte SUIVANT

Lire le texte PRECEDENT

Retour HAUT de page

Retour page ACCUEIL