DU DELIRE PUR

 

 

 

 

Afin d’honorer la tradition de cette si belle région qui m’a vu naître, qui a entendu mes premiers vagissements, qui m’a vu grandir, qui m’a peut-être vu partir avec soulagement et vu revenir avec désarroi, je me suis lancé dans la viticulture.

Grâce à mes amis de toujours qui ont apporté les fonds nécessaires à l’acquisition du premier cep, l’aventure peut commencer.

Je ne manquerai pas de vous tenir régulièrement au courant de l’évolution de ce projet en devenir.

Pour preuves un échange de mails d’il y a quelques jours ainsi qu’une photo de mon vignoble qui ne demande qu’à grandir.

 



> Message du 08/04/09 09:43
> De : christian.gaugler@orange.fr
> A : "g
> Copie à :
> Objet : pomerol

j'aurais besoin
de l'avis
d'un grand spécialiste
du pomerol
une crise d'acné juvénile
a envahi
tout le corps
du cep de vigne
je pense que ce n'est pas grave
que c'est le printemps
mais je tenais tout de même
à avoir...
l'avis d'un spécialiste
@+++

 

 

> Message du 08/04/09 09:52
> De : G
> A : christian.gaugler@orange.fr
> Copie à :
> Objet : Trans. : pomerol suite

 

Cher Christian

 

Le plus souvent nous apprenons par imitation et donc je te suggère de placer bien en vue de ce jeunot qui ne sait encore pas, une excellente bouteille de vin, Pomerol bien sûr mais je préférerais voir ce breuvage sur ta table pour un jour la boire entre plus anciens,  parfois mais parfois seulement comme les jeunes prennent la proie pour l'ombre et sont si souvent dans la frime, une simple bouteille de gros rouge qui tache placée à hauteur des bourgeons peut faire l'affaire ce qui donnera à ton jeunot l'ambition de dépasser son petit maître Kiravi pour atteindre les sommets du Pomerol.

 

Un expert

 

Bonne journée

 

 

 

    l'objet du délire

 

 

Lire le texte SUIVANT

Lire le texte PRECEDENT

Retour HAUT de page

Retour page ACCUEIL